Ici, peut-être encore plus qu'ailleurs, le temps influe quotidiennement sur le moral. Certes, la météo, est, comme en France, le programme le plus regardé la télévision, mais ici, l'information est véritablement déterminante sur l'organisation de la journée : prévoir de se lever plus tôt s'il y a 20 cm de neige sur la voiture, ne surtout pas oublier le collant sous le pantalon s'il fait moins de -10, et encore moins les mitaines (gants)... surtout s'il y a du vent!

Au delà de ces considérations d'ordre purement pratique, le temps agit aussi et surtout de manière implacable sur le moral. Transformant les émotions au gré des variations de mercure, la météo du jour imprime sur les visages ses sautes d'humeur : maussade ou radieux, le temps joue sur le... tempérament ! La dépression guette ainsi en cette fin d'hiver, et les flocons nous rappellent malheusement que, pas de précipitation, la saison hivernale ne s'achèvera que le 21 mars. Et encore, cela ne garantit pas que le printemps commence immédiatement après.